Respirer à fond!

Troubles de la respiration nasale: une raison d'utiliser Nasanita®

Respirer à fond par le nez: voilà ce qui est pénible pour beaucoup de personnes malheureusement. Les raisons fréquentes en sont la zone située derrière les narines trop étroite chez les personnes touchées ou souffrant d’ailes nasales instables. Ces personnes se voient alors obligées de fournir un travail pénible pour aspirer de l’air à moins de se mettre à respirer par la bouche et non plus par le nez.

En quoi consiste l’impact d’une respiration nasale saine?

Le nez assume des fonctions importantes dans la respiration: il régule le flux d’air, le degré d’humidité ainsi que la température de l’air inspiré. En parallèle il filtre les particules de poussières, les bactéries et les virus aspirés dans l’air. Cet effet important de filtrage n’existe pas quand l’air se respire par la bouche: des irritations des muqueuses au pharynx, au larynx et aux bronches en sont la conséquence ainsi que des infections répétées. De plus la nuit, une respiration par la bouche de manière renforcée peut contribuer aux troubles du sommeil et même aux ronflements.

D’où proviennent les troubles de la respiration nasale?

Les troubles de la respiration nasale peuvent avoir des causes diverses: un rhume aïgu peut p. ex. en faire partie. Ces causes se manifestent dans bien des cas dès la naissance quand les valves nasales sont trop étroites ou des ailes nasales sont instables. Il est question de «resserrement nasal acquis“ quand ces problèmes ne se manifestent qu’au cours de la vie ce qui peut arriver p.ex. à la suite de blessures ou aussi en raison de l’âge, éventuellement par une faiblesse du tissu conjonctif nasal.

Que signifie vraiment „ailes nasales instables“?

Bon nombre de personnes souffrent de soi disantes „ailes nasales instables“: quand elles respirent à fond, leurs narines ne s’élargissent pas mais au contraire leurs ailes nasales s’aspirent par succion ce qui les amène à se fermer en partie ou complètement : il est alors difficile d’aspirer de l’air par le nez ou dans le pire des cas c’est pratiquement impossible.